La qualité objective se dégrade

La baisse de qualité objective des dessins animés en 30 ans illustrée. En cause, la technologie qui nous permet de faire plus et plus vite, sous la nécessité de quantité qui mécaniquement nous éloigne de la qualité qui elle, exige du temps pour son exécution. Du coup, le temps que prend la réalisation d’une oeuvre audiovisuelle est un marqueur de sa qualité finale objective.

  • La technologie, permettant de créer plus facilement et plus rapidement des illustrations, permet aussi de faire moins d’efforts pour assurer leur qualité artistique.
  • Observez bien la 1ère image: elle nous offre une immédiate satisfaction, elle nous montre des animaux dont on peut léire les expressiions et comprendre l’état émotionnel. Tandis que les autres semblent sans vie, sans émotions, elle n’évoquent aucun sentiment. Elle ne sont plus la représentation d’un être vivant tel que nous le sommes. Pas à cause du choix d’un style visuel, qui peut être simple et vivant à la fois, mais par un « aplatissement » de la représentation.
  • La simplification rend les formes et les couleurs basiques, sans finesse, déconnectées du réel. Il existe de l’animation stylisée mais qui conserve ce goût artisan pour le beau et l’harmonieux.
  • Aujourd’hui, les enfants ont comme exemple des images sans finesse, sans humeur, ce qui n’active pas les neurones nécessaires pour se reconnaître, pour apprendre et expérimenter les possibilités des émotions humaines.

    https://twitter.com/BlaiseElise/status/1324246387312238598

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s