«Star Wars VIII»

Salut les gens.

Je me suis forcé à voir « Star Wars VIII »…
La tendance amorcée avec l’épisode VII se confirme et s’aggrave. A savoir un scénario absurde qui part dans tous les sens, des personnages mal écrits aux réactions irrationnelles (à part Kylo Ren, pas très bien écrit mais très bien incarné par l’excellent Adam Driver). A noter que tous les traits négatifs que peut porter un être humain sont incarnés par des hommes alors que les personnages féminins sont tous sous le meilleur jour, même quand elles commettent des erreurs débiles (comme l’amiral au cheveux violet), elle s’en sortent avec les honneurs. Sans oublier l’insupportable Rey jouée par Daisy Ridley, qui ne sait pas jouer autrement qu’en ouvrant la bouche et très grand les yeux et qui sait tout faire, bat tout le monde sans difficulté et sans entraînement. Crédibilité: zéro.
Y figurent quelques scènes parmi les plus ridicules du cinéma comme Mary Poppins-Princesse Leia qui vole dans l’espace et Luke Skywalker qui après avoir jeté son fameux sabre laser par dessus son épaule comme dans une parodie, s’en va traire un dinosaure à quatre mamelles (qui ressemblent à du plastique) et boire son lait. Il est tellement évident que ces scènes ont été inventées pour tourner en ridicule l’archétype du héros masculin qu’en ça en donne le vertige. Mais attention il ne faut pas se plaindre car sinon nous sommes des mysogynes. Pathétique. Discutez avec des femmes qui connaissent les hommes et elles vous diront pareil.
Pour s’en convaincre, voici en t-shirt noir la productrice très influente à Hollywood (elle a produit une floppée de films de Spielberg et les Indiana Jones entre autres). La « Force » est féminine. Ha bon? Je croyais que ce qui est nommé la force dans Star Wars symbolisait la force vitale, l’inspiration, le courage propre à tout être vivant. Une idée universelle qui ne se limite pas au genre, à la classe sociale ou à l’ethnie.

Force_female_C
LA « force » est femme. Merci l’appropriation exclusive.

Que ce soit clair: un des films qui m’a le plus marqué et qui reste un de mes films de référence est « Alien, le 8e passager » de Ridley Scott. Notamment grâce à son personnage principal féminin Ripley dont l’interprétation par Sigourney Weaver est unanimement reconnu comme magistral. Ce personnage est crédible car on voit son parcours, son évolution dans son groupe, sa force de caractère qui s’affirme dans les situations graves. Je dirais même que c’est parce que ce personnage est une femme qu’il en est des plus puissants car on y voit la force humaine qui se manifeste chez les êtres d’exception qui ont le courage de prendre les choses en main, de faire les choix difficiles quand la situation l’exige. Comparez avec les actions et les dialogues de Rey dans Star Wars et vous verrez la différence abysale entre ces deux personnages.

Les ventes des produits Star Wars sont en baisse de 21% depuis 2017 et certains appellent à boycotter l’ép. IX. On ne se demande plus pourquoi.
Mark Hamill dont le personnage est tourné en ridicule ne manque pas une occasion pour balancer des blazes sur son expérience. Voir le passage où, assis aux côtés du réalisateur qui aussi écrit ce film (malgré le fait qu’il a déclaré que l’écriture était une torture), il déclare: « Nous sommes heureux de détruire l’enfance des gens », suivi d’un grand sourire à la caméra, le pouce levé. Merci Mark. Ce mec est génial.

A remarquer que les notes du site de critiques cinéma Rotten Tomatoes n’est de seulement 24% en faveur de Star Wars VIII au lieu des 47% affichés. Il y en a deux: l’une pour les critiques pros est de 90% et la note du public.
Pourquoi?
Parce que les notes de moins d’1 étoile ne sont pas prises en compte, ce qui veut dire qu’une grande partie des cinéphiles qui ont noté ce film au plus bas ont vu leur vote ignoré.
Ce qui montre la massive déception du public et aussi que les critiques sont dans les nuages, ou plus probablement, sont tenus par un conflit d’intérêt ou quelque-chose de ce genre. Ici l’explication d’un cinéphile passionné de statistiques.

https://captainwrongthink.com/2018/01/11/disney-allowed-sjw-freaks-to-kill-star-wars/

Publicités